Non classé

Accompagner les femmes

D’aussi loin que je me rappelle, j’ai toujours aimé prendre soin des autres : de ma famille, de mes amies, de mes animaux…j’ai toujours eu cette mission de sauveur à l’intérieur de moi, cette petite voix qui me disait « tu dois t’en occuper, le soutenir, c’est ton devoir »…Je me rappelle qu’au collège j’ai eu plusieurs amies proches qui faisaient des dépressions, qui étaient mal dans leur peau, en difficulté scolaire, mal dans leur famille. Je me devais de les écouter, les soutenir, demander de l’aide aux adultes en qui elles pouvaient avoir confiance. Je me sentais bien lorsqu’elle se sentaient bien.

J’ai grandi, j’ai gardé cette mission de sauveuse puisque j’ai fait des études de psychologie clinique puis obtenu mon diplôme d’état d’éducateur spécialisé. Mon empathie et mon hypersensibilité m’ont peut être parfois joué des tours mais elles m’ont toujours servies dans mes accompagnements, pour être au plus juste des enfants et de leurs familles.

Pendant mon congé sabbatique d’abord, mes remises en question, la reprise de ma thérapie, j’ai rêvé souvent que j’accompagnais des femmes, que je militais (j’ai d’ailleurs parlé de la manifestation pour le droit des femmes en mars 2020!) qu’une autre mission de vie m’attendait, m’occuper des autres peut être mais plus de la même façon.

Je me suis occupée de moi, j’ai trouvé des solutions pour être plus épanouie, pour continuer à devenir moi même et je souhaite aujourd’hui le transmettre, le partager, montrer que l’on peut concilier vie pro et vie perso et être alignée. Que l’on peut être hypersensible et être en couple. Que l’on peut être maman d’un adolescent HPI/HPE et ne pas devenir folle^^. Que l’on peut s’adapter à notre environnement, autant qu’il peut s’adapter à nous.

Je n’ai pas de recette miracle, de baguette magique, je voudrais juste vous aider à vous sentir bien dans vos baskets, être fière de votre personnalité, de votre potentiel énorme, de votre différence hors norme. Je me servirais du Human Design entre autre mais aussi et surtout de mon expérience personnelle, de ma sensibilité, de mon empathie, de ma force que j’ai longtemps considérée comme une faiblesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *